Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 85 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Vous êtes ici :  Accueil
Bienvenue sur http://www.revues-litteraires.com
 Index alphabétique
des revues

 
A B C D E
F G H I J
K L M N
P Q R S T
U V W X Y
Z

 Bienvenue sur www.revues-litteraires.com site de bibliographie des revues littéraires francophones (et quelques autres) du XXe siècle à nos jours. Vaste entreprise qui entend donner le plus grand nombre d’informations bibliographiques (avec notamment pour chacune d’entre elles la liste des participants, des traducteurs, des illustrateurs). Nous ne saurions prétendre à l’exhaustivité mais l’accent sera mis sur une mise à jour régulière.  

Bienvenue sur votre site dédié aux revues littéraires du XXe siècle à nos jours.

« Je me souviens des Cahiers des Saisons, de 84, de Contemporains, du Mercure de France,
de la Table Ronde, des
Cahiers de la Pléiade, etc., etc., etc., … »

Georges Perec, Je me souviens, Hachette, « P.O.L. », 1978, [n° 396].


*      *
*

Contemporains (1950-1951)

Contemporains-1.jpg 
- Contemporains, n° 1, novembre 1950 [164 p.]
Virginia Woolf, La Femme et la pauvreté (essai) (p. 1-26),
Francis Ponge, La cheminée d’usine (poème) [Roanne, 1941, Trie-Château, 1950] (p. 27-29),
Jean Cassou, L’orgie provinciale (nouvelle) (p. 30-48),
Jules Supervielle, Poèmes [Le Sang / Naissance d’un palmier] (p. 49-50),
Clara Malraux, De la scène conjugale (essai) [1947] (p. 51-57),
Jean Cayrol, Les promus (essai) (p. 58-65),
Jean Duvignaud, L’hérétique (essai) (p. 66-79),
Louis Dalmas, Perspective (essai) (p. 80-94),
Marcel Arland, Chronique libre (p. 95-101),
[Chroniques]
[La Poésie] Jean Cassou, Le message de Ruben Dario (p. 102-197),
[La Sociologie] Robert Chéramy, Où va le peuple américain ?, par Daniel Guérin (p. 107-113),
[Les Romans] Jean Duvignaud, Journal 1942-1949, par André Gide (p. 114-120),
[Le temps qui passe] Claude Aveline, Apocalypsie (p. 120-123),
[Lectures] Daniel Guérin, "Le dernier paradis bourgeois". Engels et l’Amérique (p. 124-133),
[Les Livres étrangers] Maurice Nadeau, Malcolm Lowry, Thomas Mann, Ignazio Silone, George Orwell, Mezz Mezzrow, Norman Mailer (p. 134-139),
[Les Livres d’Histoire] Edith Thomas, Apologie pour l’histoire ou le métier d’historien, par Marc Bloch (p. 140-142),
[La Musique] Georges Simiane, Petite musique d’été : Turangalia, par Olivier Messiaen (symphonie) (p. 143-145),
La Brigade de Frédéric Belot [Claude Aveline], Le Roman policier (p. 145-149),
[Notes]
Louis Berthe, Jean-Jacques Rousseau, par Bernard Groethuysen (p. 150-153),
Jean-Claude Piguet, Lettres françaises à Merline, par R.M. Rilke (p. 154-155),
Raphaël Valensi, La fin de l’étoile, par Juan Hermanos (p. 155-159),
Contemporains, Rencontres et congrès internationaux (p.160-1663),
***, Les Amis de Contemporains (p. 164).
Trad. : Clara Malraux (V. Woolf) « extrait de Une chambre à soi, à paraître aux éditions Robert Marin ».
Note(s) :
Les amis de Contemporains
   « Unir à une expression de qualité, dont on voit ici ou là qu’elle suscite une recrudescence d’intérêt, les éléments d’une critique artistique indépendante, d’une analyse lucide des réalités sociales ou philosophiques de notre époque et des problèmes qu’elles éveillent ; faire pénétrer dans ce pays – autant que traduire se peut – des œuvres étrangères, moins bruyantes que celle que nous apportent les "best sellers", mais de valeur ; faire connaître de nouveaux poètes et de jeunes artistes – c’est là une entreprise difficile.
   Si la partie encyclopédique de Contemporains tend à susciter une loyale et lucide confrontation, amorcer, sans dogmatisme, une recherche dans tous les domaines de la connaissance et de l’expression, la partie anthologique de la revue sera, avant tout, soucieuse de valeur artistique encore que très diverse : cette union ne peut vivre que d’un climat de discussion auquel soient associés nos lecteurs.
   Dans un temps où la libre discussion et la recherche de la vérité se trouvent trop souvent falsifiés, il semble opportun qu’un nombre croissant d’esprits indépendants et lucides s’associent à une entreprise qui n’exclue par avance aucune "école" philosophique, ne se tourne vers aucun horizon littéraire impliquant l’effacement des autres, qui tente de placer l’artiste face à sa responsabilité d’homme et l’écrivain devant sa liberté. Une telle revue dont l’existence ne peut être assurée que par ses abonnements, ne trouvera pourtant son développement que dans un contact permanent avec ses amis…
   Voilà pourquoi nous suggérons à nos lecteurs de se grouper en "amis de Contemporains". Leur but serait seulement d’aider à la diffusion de la revue mais d’organiser aussi dans la province ou à l’étranger ces expositions et ces conférences qui susciteraient entre la rédaction et le lecteur – dont les communications et les suggestions seront toujours accueillies avec faveur – une complicité plus grande et pour tous féconde.
   Il serait utile à cet effet aux "amis de Contemporains" de se mettre en rapport avec la directrice de la revue pour lui indiquer autant les libraires qui consentiraient à devenir nos dépositaires permanents, que leurs idées sur la diffusion et les problèmes qu’ils souhaiteraient de voir aborder.
   Alors, Contemporains pourra peut-être envisager un développement plus important, à la mesure du climat d’intérêt qu’elle saura susciter. »
(n.s., « Les Amis de Contemporains », Contemporains, n° 1, novembre 1950, p. 164).

*
*      *

   Bienvenue sur www.revues-litteraires.com site de bibliographie des revues littéraires francophones (et quelques autres) du XXe siècle à nos jours. Vaste entreprise qui entend donner le plus grand nombre d’informations bibliographiques (avec notamment pour chacune d’entre elles la liste des participants, des traducteurs, des illustrateurs). Nous ne saurions prétendre à l’exhaustivité mais l’accent sera mis sur une mise à jour régulière.

L’importance des revues littéraires n’est plus à démontrer, tant dans l’approfondissement de l’étude d’un auteur, des courants littéraires, de l’histoire littéraire tout court. Littéraire s’entendra au sens large c’est-à-dire intégrant aussi bien des revues de création que d’études littéraires ou encore des revues non spécifiquement littéraires mais où de nombreux auteurs remarquables ont collaborés.

Un ensemble de 8 annexes que nous vous laissons découvrir est à votre disposition pour ouvrir le champ des recherches (aux hebdomadaires, quotidiens, cahiers d’amis) ou appréhender par d’autres biais notre corpus principal de revues (par éditeurs, chronologiquement ou géographiquement par exemple).

Vous pouvez ouvrir un Compte (encadré Préférences), si vous vous le souhaitez, pour pouvoir nous faire part d’éventuelles erreurs inévitables et compléments d’informations que nous ne manquerons pas de répercuter directement sur le site ou de faire apparaître après modération. N’hésitez pas à nous contacter directement pour des compléments d’informations.

De plus, nous désirons proposer régulièrement à nos visiteurs, dans le cadre de notre Agenda, l’annonce de parution de nouvelles revues ou déjà existantes, d’ouvrages ou d’articles relatifs à l’histoire ou à l’actualité de revues.

Vous pouvez opérer également une Recherche sur l’ensemble du site dans le cadre pourvu à cet effet.

Au fur et à mesure de l’enrichissement de ces pages, quelques amateurs de littérature s’apercevront peut-être, de l’intérêt d’une telle machine à « bibliographier ». Nous ne saurions le dire.


 

***

« [...] chose non objet  —  indéfinie dans le temps où je ne l'ai
pas sous les yeux, et qui lorsqu'il s'envisage,
se produit dans le dépouillement
[...]
»
André du Bouchet, « Totalité de la tête
» [dernier inédit], L'Étrangère, n° 14-15, 2007, p. 9

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Recherche
Recherche

Copyright 2010-2018 - http://www.revues-litteraires.com
|
|
|