Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 48 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Vous êtes ici :   Accueil » La Tour de Babel (1925)
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.revues-litteraires.com/data/fr-articles.xml


- La Tour de Babel (1925)
« Revue mensuelle de tous les continents. Arts. Lettres. Philosophies »
Paris (90, boulevard Montparnasse, [75014]). In-4 (240x160), br.
Dir. : Constant Zarian / Gérante : Celina Krawiz
Un numéro unique (novembre 1925)

Part. : Z. Chnéour, Fernand Divoire, Jean Fontenoy, Toyo Ivata, Alexandre Koussifoff, Saint-Pol-Roux, André Salmon, Henri Sérouya, Archag Tchobanian, Ting-Tchag-Tsing, Giuseppe Vannicola, Constant Zarian.
Trad. : L. Blumenfeld (Z. Chnéour), Maurice (A. Koussifoff), Archag Tchobanian (son propre texte de l’arménien).
Ill. : Carrà, Marc Chagall, Robert Delaunay, Nat. Gontcharov, M. Larinoff, Fernand Léger, Jacques Lipchitz, Emmanuel Mané-Katz, Pablo Picasso, Ardengo Soffici, Utamuri.

Bibl. : [ISSN : / . Impr. Nercès (Paris).
Constant Zarian est Kostan Zarian (1885-1969).
Une des publicités indique que l’adresse de la réd. de la revue est aussi  celle d’une librairie du même nom, proposant un « grand choix de livres de luxe, estampes modernes, œuvres originales des meilleurs artistes ».
« La Tour de Babel est une revue d'art et de littérature mondiale. Elle n'appartient à aucune école artistique. Elle unit tous les éclaireurs et tous les pionniers de la nouvelle conscience universelle. Elle cherche l'unité spirituelle de l'humanité et accueille toute expression valable de la vie artistique moderne. La Tour de Babel est largement ouverte à tous les arts, à toutes les conqu^etes spirituelles de tous les continents, de tous les peuples »
Krikor Beledian, dans la somme qu’il a consacré à la littérature arménienne en France, revient à plusieurs reprises sur la figure de Kostan Zarian (1885-1969). Il rappelle que Zorian a dirigé, à Constantinople, deux revues Méhian (1914) et Partsravank (1922). La revue Méhian [Temple paiën] est fondamentale qui « proclame "la souveraineté" d’une "littérature arménienne unifiée". C’est un peu une proclamation politique en termes littéraires où l’on retrouve les déclarations fracassantes, le panache et l’insolence des avant-gardes européennes de l’époque » (p. 23).
« Le ton et le style de Zarian, imprégné de rhrétorique moderniste, rappellent les manifestes futuristes ou autres qui ont fleuri au début des années 1910 et 1920. On notera cependant que la recherche des formes et images nouvelles (l’un des apports les plus décisifs de Zarian dans sa production poétique et romanesque) ne vise rien de moins que le grand art avec des modèles exclusivement occidentaux. À l’inverse de Ayvasian, Zarian tente une espèce d’art synthétique qui réunirait la tradition nationale (le passé et le présent, la voix et la parole de l’Arménien) et la tradition occidentale. Sa préoccupation essentielle est le monde moderne qui constitue la pierre angulaire de toute l’esthétique littéraire ». (Krikor Beledian, Cinquante ans de littérature arménienne en France. Du même à l’autre, CNRS éd., 2001, p. 96).
- Admussen, n° 30*, p. 135
- Krikor Beledian, Cinquante ans de littérature arménienne en France. Du même à l’autre, CNRS, 2001, 490 p.
Numérisation Bibliothèque Kandinsky : http://bibliothequekandinsky.centrepompidou.fr/ (Collections / Fonds numérisés / Imprimés)
[BK : RP 415] [BLJD : Ai-IV-31] [BnF : / ]

- La Tour de Babel, n° 1, novembre 1925 [64-(8) p.]
Saint-Pol-Roux, Allégorie [À Magda Tarquis / Juillet 1925] (p. 1-3),
[ill. : Pablo Picasso] (p. 3),
André Salmon, Forme et couleur (p. 4-12),
[ill. : Fernand Léger] (p. 4),
[Robert Delaunay] (p. 7),
Z. Chnéour, Et ce fut achevé (p. 13-21),
[ill. : Manè-Katz, Enfant juif] (p. 21),
Toyo Ivata, Généralités sur l’art de la danse au Japon (p. 22-26),
[ill. : Utamuri, Les danseuses japonaises] (p. 26),
Fernand Divoire, Linéaire [Mer du Nord, 9 juillet 1925] (p. 27-28),
Giuseppe Vannicola, Te Deum Laudamus ! (p. 29-34),
[ill. : Ardengo Soffici, Synthèse de la ville de Prato] (p. 30),
[ill. : Carrà, Transcendance plastique] (p. 31),
Henri Sérouya, Art et philosophie. Les œuvres de Marc Chagall (p. 35-45),
[ill. : Marc Chagall] (p. 38-39),
Alexandre Koussifoff, Poème [Dédié à Véra Loukianova / Paris 1924] (p. 46-47),
[ill. : M. Larinoff, Rayonnisme] (p. 48),
[ill. : Nat. Gontcharov, Panneau pour la maison Koussevtsky] (p. 49),
Archag Tchobanian, L’oubli final (conte) [Constantinople, 1893] (p. 50-53),
[ill. : Jacques Lipchitz] (p. 54-55),
Constant Zarian, Panépopée : Appel (p. 56-58),
[Chroniques]
Jean Fontenoy, L’Art officiel (Lettre de Moscou) (p. 59-61),
Ting-Tchag-Tsing, La littérature moderne chinoise (p. 61-63),
H[enri] S[érouya], Le Livre de Zohar [Rieder et Cie] (p. 63-64),
Trad. : L. Blumenfeld (Z. Chnéour), Maurice (A. Koussifoff), Archag Tchobanian (son propre texte de l’arménien).
Ill. : Contcharov, Pablo Picasso, Fernand Léger, Robert Delaunay, [Emmanuel] Mané-Katz, Utamuri, Soffici, Carrà, Marc Chagall, M. Larinoff, Gontcharov, Jacques Lipchitz.

- La Tour de Babel (1925)
« Revue mensuelle de tous les continents. Arts. Lettres. Philosophies »
Paris (90, boulevard Montparnasse, [75014]). In-4 (240x160), br.
Dir. : Constant Zarian / Gérante : Celina Krawiz
Un numéro unique (novembre 1925)

Part. : Z. Chnéour, Fernand Divoire, Jean Fontenoy, Toyo Ivata, Alexandre Koussifoff, Saint-Pol-Roux, André Salmon, Henri Sérouya, Archag Tchobanian, Ting-Tchag-Tsing, Giuseppe Vannicola, Constant Zarian.
Trad. : L. Blumenfeld (Z. Chnéour), Maurice (A. Koussifoff), Archag Tchobanian (son propre texte de l’arménien).
Ill. : Carrà, Marc Chagall, Robert Delaunay, Nat. Gontcharov, M. Larinoff, Fernand Léger, Jacques Lipchitz, Emmanuel Mané-Katz, Pablo Picasso, Ardengo Soffici, Utamuri.

Bibl. : [ISSN : / . Impr. Nercès (Paris).
Constant Zarian est Kostan Zarian (1885-1969).
Une des publicités indique que l’adresse de la réd. de la revue est aussi  celle d’une librairie du même nom, proposant un « grand choix de livres de luxe, estampes modernes, œuvres originales des meilleurs artistes ».
« La Tour de Babel est une revue d'art et de littérature mondiale. Elle n'appartient à aucune école artistique. Elle unit tous les éclaireurs et tous les pionniers de la nouvelle conscience universelle. Elle cherche l'unité spirituelle de l'humanité et accueille toute expression valable de la vie artistique moderne. La Tour de Babel est largement ouverte à tous les arts, à toutes les conqu^etes spirituelles de tous les continents, de tous les peuples »
Krikor Beledian, dans la somme qu’il a consacré à la littérature arménienne en France, revient à plusieurs reprises sur la figure de Kostan Zarian (1885-1969). Il rappelle que Zorian a dirigé, à Constantinople, deux revues Méhian (1914) et Partsravank (1922). La revue Méhian [Temple paiën] est fondamentale qui « proclame "la souveraineté" d’une "littérature arménienne unifiée". C’est un peu une proclamation politique en termes littéraires où l’on retrouve les déclarations fracassantes, le panache et l’insolence des avant-gardes européennes de l’époque » (p. 23).
« Le ton et le style de Zarian, imprégné de rhrétorique moderniste, rappellent les manifestes futuristes ou autres qui ont fleuri au début des années 1910 et 1920. On notera cependant que la recherche des formes et images nouvelles (l’un des apports les plus décisifs de Zarian dans sa production poétique et romanesque) ne vise rien de moins que le grand art avec des modèles exclusivement occidentaux. À l’inverse de Ayvasian, Zarian tente une espèce d’art synthétique qui réunirait la tradition nationale (le passé et le présent, la voix et la parole de l’Arménien) et la tradition occidentale. Sa préoccupation essentielle est le monde moderne qui constitue la pierre angulaire de toute l’esthétique littéraire ». (Krikor Beledian, Cinquante ans de littérature arménienne en France. Du même à l’autre, CNRS éd., 2001, p. 96).
- Admussen, n° 30*, p. 135
- Krikor Beledian, Cinquante ans de littérature arménienne en France. Du même à l’autre, CNRS, 2001, 490 p.
Numérisation Bibliothèque Kandinsky : http://bibliothequekandinsky.centrepompidou.fr/ (Collections / Fonds numérisés / Imprimés)
[BK : RP 415] [BLJD : Ai-IV-31] [BnF : / ]

- La Tour de Babel, n° 1, novembre 1925 [64-(8) p.]
Saint-Pol-Roux, Allégorie [À Magda Tarquis / Juillet 1925] (p. 1-3),
[ill. : Pablo Picasso] (p. 3),
André Salmon, Forme et couleur (p. 4-12),
[ill. : Fernand Léger] (p. 4),
[Robert Delaunay] (p. 7),
Z. Chnéour, Et ce fut achevé (p. 13-21),
[ill. : Manè-Katz, Enfant juif] (p. 21),
Toyo Ivata, Généralités sur l’art de la danse au Japon (p. 22-26),
[ill. : Utamuri, Les danseuses japonaises] (p. 26),
Fernand Divoire, Linéaire [Mer du Nord, 9 juillet 1925] (p. 27-28),
Giuseppe Vannicola, Te Deum Laudamus ! (p. 29-34),
[ill. : Ardengo Soffici, Synthèse de la ville de Prato] (p. 30),
[ill. : Carrà, Transcendance plastique] (p. 31),
Henri Sérouya, Art et philosophie. Les œuvres de Marc Chagall (p. 35-45),
[ill. : Marc Chagall] (p. 38-39),
Alexandre Koussifoff, Poème [Dédié à Véra Loukianova / Paris 1924] (p. 46-47),
[ill. : M. Larinoff, Rayonnisme] (p. 48),
[ill. : Nat. Gontcharov, Panneau pour la maison Koussevtsky] (p. 49),
Archag Tchobanian, L’oubli final (conte) [Constantinople, 1893] (p. 50-53),
[ill. : Jacques Lipchitz] (p. 54-55),
Constant Zarian, Panépopée : Appel (p. 56-58),
[Chroniques]
Jean Fontenoy, L’Art officiel (Lettre de Moscou) (p. 59-61),
Ting-Tchag-Tsing, La littérature moderne chinoise (p. 61-63),
H[enri] S[érouya], Le Livre de Zohar [Rieder et Cie] (p. 63-64),
Trad. : L. Blumenfeld (Z. Chnéour), Maurice (A. Koussifoff), Archag Tchobanian (son propre texte de l’arménien).
Ill. : Contcharov, Pablo Picasso, Fernand Léger, Robert Delaunay, [Emmanuel] Mané-Katz, Utamuri, Soffici, Carrà, Marc Chagall, M. Larinoff, Gontcharov, Jacques Lipchitz.

Fermer Fermer


Date de création : 28/08/2015 13:14
Catégorie : -
Page lue 1332 fois

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Recherche
Recherche

Copyright 2010-2017 - http://www.revues-litteraires.com
|
|
|